Écorces d’orange confites et orangettes

Enfin une recette de Noël sur ce blog, à J – 3 il était plus que temps ! Bon j’vous refais pas le topo vous connaissez la chanson : bla-bla-bla ma dépression, bla-bla-bla mon anxiété, bla-bla-bla le perfectionniste et le manque d’estime de soi, bla-bla j’arrive pas à être productive.

J’abrège parce qu’on n’a pas vraiment l’time là. C’est bientôt Noël, on a du pain d’épices sur la planche. Et puis j’ai plein de précisons à vous donner pour que vous puissiez faire des orangettes qui déchirent et cet article s’annonce assez long, alors l’intro fleuve où je vous explique en long en large et en travers pourquoi j’arrive à rien, ce sera pour une autre fois. (En vrai, j’espère qu’en 2020 j’arriverai à publier régulièrement sur ce blog et à être un peu satisfaite de ce que je fais…)

Écorces d'orange confites et orangettes

Les orangettes c’est THE gourmandise chocolatée de Noël, exæquo avec les truffes et les mendiants je dirais. Je suis tellement contente de pouvoir enfin vous proposer cette recette ! Après avoir testé plusieurs méthodes pour le confisage (Ça se dit confisage ?) je suis finalement parvenue à un résultat qui me plait. Bien-sûr il est possible d’acheter des écorces d’orange confites et de simplement les enrober de chocolat, mais encore faut-il en trouver. (Ici je n’en ai vu que dans mon magasin bio, coupées en petits cubes pour la pâtisserie.) Et puis surtout c’est toujours très satisfaisant de faire les choses avec ses petites mimines !

J’ai lu que pour bien confire les fruits, il fallait compter une quinzaine de jours et la méthode n’est pas réalisable à la maison puisqu’il faut maintenir la casserole tiède en permanence. Heureusement il est possible de le faire bien plus rapidement et simplement, le résultat n’est peut-être pas exactement le même mais croyez-moi, vous vous régalerez quand-même.

Il vous faudra juste un peu de patience, c’est une recette qui comporte quelques étapes et de longs temps de repos. (Prévoyez 2 jours.) C’est long, mais vous ne regretterez pas d’y avoir passé un peu de temps. Ces orangettes sont aussi bonnes que celles qu’on peut trouver dans le commerce, voire même meilleures. Vous allez impressionner tout le monde à Noël avec ces petites gourmandises chocolatées faites maison, c’est garanti. Satisfait·e ou remboursé·e ! (Non quand-même pas, faut pas déconner non plus.)

D’ailleurs en parlant de piécettes, le gros avantage de cette recette c’est que vos orangettes vous coûteront beaucoup moins cher que si vous les achetiez en magasin bio ou en chocolaterie. Pour info, le tout petit paquet d’orangettes à la Vie Claire coûte plus de 6€. Là avec 3 oranges, un peu de sucre et du chocolat vous allez pouvoir en faire une bonne soixantaine ! Ça vaut le coup d’enfiler vos tabliers pour jouer aux apprentis chocolatiers, surtout si vous vous êtes ruinés pour les cadeaux de Noël. 😉

Notez qu’il est absolument indispensable de choisir des oranges bios pour cette recette, puisqu’on va manger la peau. Choisissez aussi un bon chocolat de couverture, moi j’utilise le Nestlé Dessert « Noir corsé ». Il a du goût sans être trop corsé, je le trouve parfait pour les enrobages au chocolat.

Ingrédients pour une 60aine d'orangettes

  • 3 oranges bios
  • 300 g de sucre (+ un peu plus si vous les enrobez de sucre)
  • 400 ml d’eau
  • 300 g de chocolat de couverture entre 60 et 70%

  Préparation

Lavez soigneusement les oranges.

Coupez les deux extrémités de votre orange, puis pelez-la en glissant la lame d’un couteau entre la pulpe et la peau verticalement. Conservez bien toute la partie blanche, vous pouvez même laisser un tout petit peu de pulpe. Vous obtiendrez ainsi plusieurs rectangles approximatifs d’écorce d’orange.

Placez les morceaux dans une casserole, recouvrez d’eau froide et portez à ébullition. Laissez bouillir 5 minutes puis égouttez. Renouvelez l’opération 2 fois en changeant l’eau entre chaque bain. (3 fois en tout donc.) Cette étape est très importante, elle permet d’atténuer l’amertume de l’écorce.

Détaillez ensuite les morceaux d’écorce en lamelles assez fines mais pas trop non plus, puis placez-les dans une casserole avec le sucre et l’eau.

Portez à ébullition sur feu moyen / doux. Quand le sirop bouillonne, coupez le feu puis laissez refroidir complètement. Renouvelez l’opération deux fois, et laissez refroidir une dernière fois.

Couvrez et laissez les écorces dans le sirop quelques heures, idéalement toute une nuit si vous n’êtes pas trop pressé·e.

Le lendemain, re-chauffez le sirop à feu doux jusqu’à ce que les écorces deviennent complètement translucides, (env. 1h) Égouttez, puis disposez-les sur une grille pour les laisser sécher au moins pendant 6h. Plus vous les laisserez sécher longtemps et plus elles durciront, à vous de voir ce que vous préférez. N’hésitez pas à goûter ! Cette fois-ci je les ai laissées toute une nuit + une matinée, et elles étaient bien.

À ce stade, vous pouvez soit les rouler dans le sucre, soit les enrober de chocolat pour faire les fameuses orangettes.

Écorces d'orange confites

Écorces d'orange confites enrobées de sucre

Pour l’enrobage

Faites fondre 100 g chocolat au bain-marie à feu très doux.

Placez ensuite votre casserole de chocolat dans un récipient plus grand contenant de l’eau tiède / chaude (celle du robinet fait très bien l’affaire), et remettez une ou deux fois de l’eau tiède pendant le trempage pour que le chocolat conserve une texture liquide. Sinon il risque de redurcir et vous ne pourrez pas tremper toutes vos lamelles.

Je vous donne ma petite technique bien rodée pour l’enrobage : Je dépose une poignée de lamelles dans le chocolat, je les retourne à l’aide d’une fourchette à chocolat pour bien les recouvrir, (avec une fourchette classique ça marche aussi) puis je les ressors unes à unes avec la fourchette. Je tape doucement le manche contre la casserole pour enlever l’excédent de chocolat, je racle  l’orangette sur le bord de la casserole et je la dépose ensuite sur une plaque en l’attrapant du bout des doigts. Ça fonctionne mieux qu’en la déposant avec la fourchette je trouve, on peut positionner l’orangette avec la peau vers le haut, sinon elle tombe sur la tranche. Mais vous pouvez aussi n’en avoir rien à faire !

Je ne sais pas si c’est la meilleure méthode, mais c’est ce qui me donne le plus joli résultat.

C’est un peu fastidieux, je vous conseille de le faire devant un film ou en écoutant un podcast par exemple. 😀

Une fois que toutes les orangettes sont enrobées, placez la plaque au frais au moins 2h pour que le chocolat durcisse bien.

Pour la dégustation je les préfère à la sortie du réfrigérateur, elles sont plus croquantes.

Notes

Les écorces d’orange confites se conservent à priori plusieurs semaines / mois, grâce au sucre qu’elles contiennent mais je ne peux rien vous garantir, je n’ai pas fait le test. (Elles ne font jamais long feu chez moi.) Les orangettes quant à elles ne se conservent que quelques jours au réfrigérateur dans une boite hermétique.

J’ai vu qu’on pouvait ajouter des amandes hachées dans l’enrobage, je n’ai pas encore testé mais suis sûre que c’est délicieux aussi !

Orangettes

Orangette croquée
(Note à moi-même pour la prochaine fois : Utiliser des gants quand je manipule des trucs enrobés de chocolat.)

 

Si vous testez cette super recette de Noël, n’oubliez pas de me laisser un petit mot ici ! C’est une bonne manière de soutenir le blog et ça me fait toujours très plaisir. ♥ Vous pouvez aussi me mentionner sur Instagram avec le tag @latortuefringante dans vos posts et stories pour je puisse voir vos belles réalisations.

Passez de bonnes fêtes ! 😘


Cet article contient un lien affilié Amazon. En achetant via ce lien vous me permettez de toucher une petite commission sans que ça ne vous coûte plus cher. Si un lien ne s’ouvre pas, vous devrez peut-être désactiver temporairement votre bloqueur de publicité, ou bien ajouter latortuefringante.fr à votre liste blanche.

 

 

 

4 commentaires

  1. Hello,

    Cette recette donne trop envie !!
    Ma mère et ma sœur raffolent des orangettes donc cet article tombe à pic 🙂
    Tes photos sont superbes, franchement j’adore !

    Bises
    Justine

  2. Note : acheter des oranges pour faire des orangettes.
    C’est ultra beau, j’adore les photos et ça me donne hyper envie ! J’suis pas fan fan de chocolat mais en petite dose comme ça, c’est plaisant.
    Note : acheter une fourchette à chocolat aussi sinon même pas je tente de tremper les orangettes dans l’chocolat car ça va vite me saouler si c’est pas beau et propre !

    • Merci Laura ! Maintenant que t’as ta petite fourchette tu vas pouvoir faire des belles orangettes. 😀 J’attends les photos !

Répondre à Laura VGP Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*