Recettes sucrées

Riz au lait (classique et végane)

Difficulty Easy 0 commentaire

Obtenir un riz au lait végane et bien crémeux c’est super facile ! Aujourd’hui je vous livre tous mes petits secrets (qui ne sont pas vraiment des secrets du coup…) pour réussir ce grand classique à la perfection.

Le riz au lait est un dessert que j’ai peut-être dû manger deux fois dans ma vie jusqu’à il y a quelques semaines. Je ne me rappelle pas si c’était au restau’ ou chez une de mes tantes, tout ce que je peux dire c’est que j’étais restée sur l’idée que « le riz au lait c’est beurk beurk ».

C’est Môsieur Sebastien Kardinal qui m’a rappelé l’existence de ce dessert dans une de ses vidéos « vegan shopping » où il goûtait une version industrielle végétale. Je ne dirais pas que ça m’a fait saliver mais je me suis dit que quand-même, ça faisait longtemps et que je ne me rappelais pas vraiment du goût de cette aberration culinaire. Finalement ça ne devait pas être très éloigné du porridge et j’adore le porridge, donc il fallait que

En quelques années et avec mon passage au végétalisme mes goûts ont beaucoup évolués. J’ai appris à cuisiner le végétal et j’ai compensé la privation de certains aliments que j’aimais par la découverte de tout un tas d’autres que je ne connaissais pas ou ne cuisinais pas. En fait j’ai moins l’impression d’avoir retiré des aliments de mes assiettes que d’avoir au contraire étoffé mon alimentation en la rendant plus créative et diversifiée. (Hop un petit coup de pub pour le véganisme en passant.) La cuisine végétale m’émerveille et je suis toujours partante pour découvrir de nouvelles recettes. Sauf le fenouil. Nan le fenouil je ne peux pas laissez-moi tranquille. (Bon en fait ça aussi c’est sur ma liste de trucs que j’ai jamais aimé et qu’il faut que je regoûte mais je ne suis pas encore prête.)
Je me suis donc lancé ce petit challenge : rassembler tout mon courage pour enfin regoûter ce dessert ô combien détesté.

Alors verdict ? Suspense, roulement de tambours… Je pense qu’on peut dire que j’ai changé d’avis à propos du riz au lait. (En même temps si ça n’avait pas été le cas je n’aurais probablement pas proposé la recette ici haha.) Bon soyons claire, le riz au lait ne sera jamais mon dessert préféré mais de temps en temps pourquoi pas. C’est doux, vanillé, et il y a ce petit côté « dessert de mamie qui réconforte ». Je le préfère au goûter plutôt qu’en fin de repas parce que c’est quand-même plutôt consistant. D’ailleurs je me dis que ça pourrait faire un petit déj’ sympa aussi, pour changer du porridge. En l’agrémentant de quelques fruits de saison je suis sûre que ça passerait bien, à tester !

Comment réussir un riz au lait végane ?

D’abord et j’insiste sur ce point, pour obtenir le meilleur résultat il faut utiliser de la vraie vanille. Une gousse c’est le minimum, 2 c’est très bien, 3 c’est l’idéal ! Mais j’ai bien conscience que ça coûte très cher la vanille, et donc je vous propose un compromis. Une gousse et un sachet de sucre vanillé pour renforcer le goût de vanille. Si vous trouvez dommage d’utiliser de la vraie vanille et de l’arôme, mettez juste la gousse. Je vous laisse faire vos petits tests pour trouver le bon compromis prix / intensité du goût de vanille pour vous. Moi, une gousse et un sachet de sucre vanillé ça me va bien.

Ensuite, avant d’attaquer la cuisson du riz dans le lait végétal, on le fait bouillir pendant 1 minute dans de l’eau pour faire éclater les grains, ça facilitera la cuisson et le résultat sera d’autant plus crémeux.

Ce n’est pas la peine de rajouter de la crème comme j’ai pu voir dans certaines recettes. C’est l’amidon du riz qui va faire tout le travail, comme pour le risotto. Finalement le riz au lait, c’est un genre de risotto mais en version sucrée ! (Bon et sans l’ajout de liquide progressif ok. Non mais dites-le si vous trouvez que ma comparaison est nulle hein ?) D’ailleurs, on utilise du riz à risotto, l’Arborio de préférence. J’ai testé avec du Carnaroli, c’était mangeable mais les grains sont restés un peu fermes. Là ça va dépendre de vos goûts, moi je préfère un riz bien tendre, limite surcuit pour le riz au lait. Pour ça l’Arborio est parfait mais vous pouvez tout à fait utiliser du riz spécial dessert.

Pour ce qui est du choix du lait végétal, là encore c’est comme vous préférez. Je vous conseille quand-même le lait de soja qui est assez neutre et surtout plus consistant que les autres. Je n’ai pas testé avec un autre lait mais je pense que vous obtiendrez un meilleur résultat avec du lait de soja nature. La quantité de sucre que je vous propose est adaptée si vous utilisez un lait non sucré (n’hésitez pas à en mettre un peu moins si vous préférez les desserts peu sucrés), sinon il faudra diminuer.

La cuisson

Elle est assez longue, entre 30 et 45 minutes à petit bouillon. Avec le lait de soja une pellicule un peu terrifiante se forme au bout de quelques minutes de cuisson. Restez calme, respirez ça va bien se passer. Retirez-la si elle vous dérange ou mélangez-la dans le riz. Pour ma part je préfère ne pas la retirer parce que ça enlève de la vanille, les petits grains ayant tendance à rester en surface. Mélangez de temps en temps, la pellicule va se reformer systématiquement et donc plus vous allez mélangerez, plus vous en aurez. Pour l’incorporer plus facilement j’utilise un fouet. Même si ça ne fait pas rêver, croyez-moi ça n’aura aucune incidence sur le goût ou la texture du riz. Vers la fin de la cuisson quand le riz aura absorbé presque tout le lait, il faudra baisser le feu et mélanger plus régulièrement pour ne pas que ça accroche.

Une fois que c’est cuit, vous pouvez détendre un peu le riz en ajoutant un filet de lait de soja froid juste avant de servir. Ça aura l’avantage de faire tiédir le riz, en plus d’ajouter un peu de crémeux.

Pour la touche finale, une pincée de vanille en poudre ou de cannelle si vous aimez l’association vanille – cannelle.

Et voilà, vous savez tout !

Riz au lait

Une recette de riz au lait tout ce qu'il y a de plus classique, mais sans lait de vache.
Temps de préparation 5 min
Temps de cuisson 45 min
Temps total 50 min
Portions 3 personnes

Ingrédients
  

  • 80 g de riz Arborio ou de riz spécial dessert
  • 650 g de lait de soja (+ un filet en fin de cuisson)
  • 50 g de sucre
  • Une gousse de vanille (ou deux)
  • Un sachet de sucre vanillé (optionnel)
  • Une pincée de vanille en poudre ou de cannelle

Instructions
 

  • Ne rincez surtout pas le riz. Portez de l'eau à ébullition dans une petite casserole et versez-y le riz. Laissez-le bouillir pendant une minute puis égouttez-le.
  • Versez le lait dans la casserole et chauffez-le sur feu vif.
  • Pendant ce temps, fendez les gousses de vanille à l'aide d'un couteau et récupérez les grains en passant la lame le long de la gousse.
  • Ajoutez les grains de vanille et les gousses raclées dans le lait ainsi que le sucre blond, le sucre vanillé et le riz.
  • Mélangez au fouet pour que les petits grains de vanille se séparent bien.
  • Quand le mélange commence à frémir, baissez un peu le feu. (Le riz doit cuire tranquillement, à petit bouillon.)
  • Mélangez de temps en temps et incorporez la pellicule qui se forme à la surface du lait.
  • Quand le riz a absorbé presque toute l'eau, baissez le feu et mélangez plus régulièrement pour ne pas que ça accroche.
  • Stoppez la cuisson quand le riz a absorbé tout le lait. Goûtez ! Si les grains sont encore trop fermes à votre goût, ajoutez du lait et prolongez un peu la cuisson.
  • Ajoutez éventuellement un peu de lait froid dans le riz pour le détendre et le faire tiédir.
  • Versez dans des ramequins et servez immédiatement ! Le riz au lait a tendance à se raffermir en refroidissant et à perdre en crémeux.

Notes

☞ Si vous le préférez froid, laissez-le bien refroidir puis ajoutez un peu de lait végétal froid et mélangez pour détendre. 
☞ Il se conserve quelques jours au réfrigérateur dans une boite hermétique, réchauffez-le en ajoutant un peu de lait (et éventuellement de sucre) avant de le servir.  

Si vous reproduisez la recette, pensez à revenir me laisser un petit mot dans l’espace commentaire, c’est la meilleure manière de soutenir mon travail sur ce blog et ça me fait toujours très plaisir.Vous pouvez aussi me mentionner sur Instagram avec le tag @latortuefringante, j’adore voir vos photos ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Recipe Rating