3 podcasts pour les amateurs de frissons

Ça n’aura échappé à personne, aujourd’hui c’est le jour des fantômes, des sorcières et des bestioles terrifiantes à longues pattes. Pour l’occasion je vous présente mes trois podcasts flippants préférés, histoire qu’on se mette un peu dans l’ambiance.

Vous pouvez écouter ces émissions audio sur votre smartphone, (par exemple avec l’application « Apple Podcasts » sur iPhone) ou bien sur votre ordinateur. Je vous ai glissé un lien pour chacun où vous pourrez trouver tous les épisodes.

Si vous aimez le mystère et les histoires effrayantes autant que moi, ces podcasts vont vous rendre accro !

 

Distorsion

Distorsion est un podcast québécois animé par les géniaux Émile et Sébastien, deux passionnés qui consacrent la moitié de leur temps à écumer les bas-fonds d’internet pour dénicher des faits divers étranges, toujours en lien avec les technologies de l’information. (Morts mystérieuses, disparitions inexpliquées, légendes urbaines, conspirations…)

Bien que la plupart de ces histoires soient glaçantes, l’ambiance du podcast est très chaleureuse. (L’accent chantant y est sans doute pour beaucoup. ♥) On aimerait pouvoir se joindre à eux pour prendre part à la discussion, exposer sa petite théorie perso’ et déguster une bonne bière en leur compagnie !

Les enquêtes sont passionnantes, les animateurs extrêmement sympathiques et on se retrouve très vite complètement happé par ces « histoires étranges de l’ère numérique ».

Après une petite pause cet été, c’est reparti ! La saison 4 vient de débuter, j’ai déjà écouté les deux nouveaux épisodes et j’attends la suite avec impatience.


Le bureau des mystères

Le bureau des mystères, c’est le podcast parfait pour se mettre dans l’ambiance d’Halloween. Charles et Mathias y présentent des faits divers paranormaux, plus ou moins vraisemblables (Fantômes, monstres, ovnis, légendes, mystères en tout genre…) et les évaluent selon leur niveau de mystère.

Le ton est franchement détendu, on a l’impression d’être avec deux amis, entrain de se raconter des histoires flippantes le visage éclairé par une lampe de poche. Si certaines font froid dans le dos, d’autres sont des canulars grossiers et je me suis retrouvée plus d’une fois à me fendre la poire toute seule dans ma cuisine en faisant la vaisselle, d’autant plus que nos deux compères ne manquent jamais de faire des commentaires tordants. On navigue entre le rire et les frissons au fil des épisodes et c’est (entre autres) ce qui fait que ce podcast est si chouette.

Un tout petit bémol : L’épisode où Charles et Mathias racontent des creepypastas. Pour ceux/celles qui ne connaitraient pas, les creepypasta ce sont des légendes urbaines qui circulent sur le net. Pour ma part je n’ai pas été embarquée, j’ai trouvé les histoires un peu grotesques et pas du tout effrayantes. Pourtant l’épisode semble avoir eu du succès, vous me direz ce qu’il en est pour vous si vous l’écoutez !


Ars Moriendi

J’ai découvert ce podcast grâce à l’épisode spécial Halloween de Distorsion, et comme pour les autres, j’ai tout de suite accroché.

Simon Predj anime seul son émission, dans laquelle il raconte avec beaucoup de talent des histoires vraies de tueurs célèbres ou de meurtres sordides, mais aussi des mystères macabres. Ici le ton est plus sérieux, et l’ambiance particulièrement sombre. Âmes sensibles s’abstenir, certains récits sont abominables et aucun détail ne nous est épargné. C’est d’autant plus effrayant que toutes les histoires se sont réellement passées… Je préfère vous prévenir, si vous enchainez les épisodes comme je l’ai fait, vous risquez de vous retrouver dans un état de paranoïa certain qui vous fera vous retourner toutes les 5 minutes quand vous marcherez dans la rue après 18h pour vérifier que vous n’êtes pas poursuivi par un tueur fou armé d’une hache. (Je vous aurai prévenu.e.s…)

Le gros plus de ce podcast, c’est l’ambiance sonore très convaincante qui accompagne les récits. (Musique, bruitages, personnages interprétés par des comédiens…) On se représente clairement les scènes, ce qui nous immerge d’autant plus dans l’histoire. Il y a de toute évidence un énorme travail de préparation et de montage, et je n’hésiterai pas à dire que chaque épisode est un petit chef d’œuvre. (Ils sont forts ces québécois ! ♥)

J’aime tout particulièrement la « chronique nécrologique », où Simon raconte en quelques mots des morts insolites avec une petite touche d’humour noir sur fond de musique jazzy. C’est hum… Croustillant. 😀

Au delà de l’aspect horrifique du podcast, on apprend plein de choses, et ça c’est un très bon point. Dans un épisode, il est question des différents rituels funéraires à travers le monde, et dans un autre de la relation étrange qu’entretiennent les jumeaux, jusque dans la mort… Peu importe le sujet abordé, c’est toujours captivant !

Voilà pour ma petite sélection de podcasts géniaux qui donnent la chair de poule. J’espère vous avoir donné envie de les découvrir !


Êtes-vous aussi un.e fan de podcasts ?
Connaissiez-vous ces trois-là ?


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*