Barre chocolatée à la noix de coco façon « Bounty »


Je me suis fixée un nouveau but à atteindre, avant de mourir. Être capable de reproduire en version bio et végane tous les bonbons et toutes les barres chocolatées que j’adorais. Autant vous dire que je vais avoir de quoi m’occuper pour les 8 prochaines années !
Je ne vous proposerai pas nécessairement des versions « light », mais notons qu’elles seront moins sucrées et ne contiendront aucun ingrédient douteux. Et si vous optez pour du bio, alors là vous aurez tout bon.

D’accord, mais pourquoi en version végane ? Peut-être vous posez-vous la question si vous ne me connaissez pas. Pour le moment je n’ai pas encore abordé le sujet ici, je ne sais pas exactement comment m’y prendre. Une FAQ ? Des articles ? Dans la présentation ? Je suis toujours en pleine réflexion sur ce point. Mais pour répondre rapidement à cette question importante et pour que vous ayez une idée plus précise de la raison d’être du blog, je vous dirai simplement qu’il n’est pas nécessaire de faire souffrir des êtres sensibles pour pouvoir se régaler, et surtout que rien, absolument rien ne justifie ce qu’on fait subir aux animaux. Si vous ne vous êtes jamais intéressé à la question, vous ne savez peut-être pas que l’industrie laitière est génératrice de souffrance, autant sinon plus encore que celle de la viande. Toutes les exploitations sans exception sont concernées : Grandes, petites, bio, pas bio. (Oui, même dans les exploitations « bio », on sépare le veau de sa mère, on écorne, on insémine etc.) Faire le choix d’une alimentation 100% végétale (et devenir végane de façon plus générale) c’est le moins que l’on puisse faire pour lutter contre cette barbarie inacceptable. J’aimerais vous emmener avec moi sur ce chemin-là, en vous montrant que c’est bien moins compliqué que ce qu’il n’y parait et que ça n’implique pas de mener une vie d’ascète, bien au contraire.

On passe à la recette ?

Aujourd’hui je m’attaque au Bounty ! Cette version végétalienne ressemble énormément à l’originale, et bonne nouvelle, c’est ULTRA facile à faire.

Pour obtenir le moelleux du Bounty, j’utilise de la crème de coco.

Vous n’avez pas de crème de coco sous la main ou vous ne voulez pas acheter une grosse conserve dont une partie vous restera sur les bras après la recette ? Aucun problème. Vous pouvez quand-même réaliser ces Bounty. Ils seront moins fondants mais tout aussi délicieux.

Le reste de la conserve (lait de coco + crème de coco) peut être utilisé dans de nombreuses recettes. La crème peut être intégrée dans un dessert au chocolat ou être utilisée pour faire de la glace maison à la noix de coco. Le lait sera parfait dans un daal de lentilles corail, par exemple. Testez de nouvelles recettes !

Pour 10 barres environ :

La pâte de coco

  • 80 g de noix de coco râpée
  • 2 c. à s. d’huile de coco
  • 1,5 c. à s. de sucre de canne blond
  • 3 c. à s. de crème de coco
  • Quelques gouttes de vanille liquide
  • Une pincée de sel

L'enrobage

  • 200 g de chocolat pâtissier ou de chocolat au lait végétal
  • 2 c. à c. d’huile de coco

Faites fondre l’huile de coco dans une petite casserole avec la crème de coco. Remuez énergiquement jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Il suffit ensuite de mélanger tous les ingrédients dans un bol, répartissez bien le liquide dans la coco râpée.

Formez des petits boudins avec la pâte. Vous pouvez utiliser un moule si vous trouvez que mes Bounty sont hyper moches n’aimez pas l’aspect artisanal.

Déposez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, puis placez-les au congélateur pour 30 minutes minimum.

Faites fondre le chocolat au bain marie avec l’huile de coco.

Plongez vos Bounty dans le chocolat fondu en vous aidant d’une fourchette, redéposez-les sur le papier, et placez-les au réfrigérateur 15 minutes minimum. (Le temps que le chocolat durcisse.)

Régalez-vous !

Les Bounty se conservent quelques jours au réfrigérateur dans une boite hermétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*