Layer cake chocolat fraise


Aujourd’hui on va parler gâteau de fête. Cet article n’était pas du tout prévu, je pensais vous proposer une recette de sauce pour les pâtes, si vous voulez tout savoir. Mais mardi dernier j’ai eu 29 ans et pour l’occasion, j’ai fait mon propre gâteau d’anniversaire. Il a donc fallu modifier le programme parce que je devais absolument vous montrer comment réaliser ce gâteau de rêve. Pour les becs salés qui auraient préféré la recette de sauce pour les pâtes, ne vous inquiétez pas, ce sera pour la semaine prochaine.

La plupart des pâtisseries du commerce ne sont pas véganes, vous vous en doutez. C’est pour cette raison que j’ai dû mettre la main à la pâte. Pas question de se priver de gâteau d’anniversaire !

J’avais gardé dans un petit coin de ma tête ce fameux « Devil’s cake » aperçu dans une vidéo des CherryPepper il y a maintenant plusieurs mois, au moment où je découvrais leur chaine Youtube. Rien que le nom me laissait rêveuse, et je savais qu’un jour je m’y attaquerais.

Laissez-moi vous dire qu’il porte sacrément bien son nom, ce gâteau du diable. C’est de loin le meilleur gâteau d’anniversaire que j’ai jamais mangé, en incluant ceux de boulangeries pâtisseries que j’ai pu goûter. En matière de gâteaux véganes, on peut définitivement faire confiance à Magalie, elle sait ce qu’elle fait.

Ma version est un peu différente de la sienne, j’ai suivi sa recette dans les grandes lignes mais j’ai adapté en fonction de ce que j’avais dans mes placards et de ma motivation. Je vous invite à aller regarder la vidéo de la recette originale. De mon côté j’ai remplacé la compotée de mûres par de la confiture de fraise, (flémingite bonsoiiiir) et les mûres par des fraises. (J’avais deux barquettes au frais.)
C’était la première fois que je tentais un gâteau un peu « élaboré », j’avais peur que ce soit compliqué mais il est finalement assez simple à préparer. Si contrairement à moi vous êtes un peu organisé quand vous faites la cuisine, ça ira tout seul. (Je vous épargne la photo de mon appartement après cette séance de pâtisserie… Hum.)

La génoise

  • 80 g de chocolat noir
  • 40 g de cacao
  • 80 g de purée d’amande
  • 150 g de sucre de canne blond
  • Quelques gouttes de vanille liquide
  • Une pincée de sel
  • 250 mL de café chaud
  • 225 g de farine T65
  • 10 g de poudre levante
  • 100 mL de riz

Ici j’ai procédé exactement comme Magalie, j’ai simplement remplacé la farine T80 par de la T65, et légèrement augmenté le temps de cuisson de la génoise. Ça dépendra de votre four, plantez une lame de couteau pour être sûr. Je ne détaille pas les étapes, vous avez la vidéo !

La crème chocolat noisette

  • 100 mL d’eau bouillante
  • 100 g de purée d’amande
  • 50 g de purée de noisette
  • 20 g de sirop d’érable
  • 30 g de sucre blond
  • 150 g de chocolat noir
  • 50 g d’amandes
  • 50 g de noisettes

Pour la crème chocolat noisette, j’ai pris quelques libertés. Magalie réalise un pralin, moi je me suis contentée de mixer grossièrement les amandes et les noisettes pour gagner du temps.

J’ai remplacé une partie du sirop d’érable par du sucre et j’ai ajouté de la purée de noisette.

Le montage du gâteau :

On commence par un morceau de génoise, une couche de crème, une couche de confiture de fraise (pour la quantité je ne saurais pas vous dire exactement, j’ai fait à vue de nez. Je dirais 4 ou 5 cuillères à soupe, de quoi tartiner toute la surface en couche assez fine) l’autre morceau de génoise, encore de la crème au chocolat et on termine par les fraises sur le dessus en allant des bords vers l’intérieur.

Ce qui est génial avec ce gâteau, c’est qu’on peut imaginer des tas de variantes avec d’autres fruits par exemple. J’ai hâte d’en refaire un !


Si vous testez cette recette, faites-moi un petit retour pour me dire ce que vous en avez pensé.
Et n’oubliez pas d’aller jeter un œil aux autres vidéos des CherryPepper,
la cuisine de Magalie est absolument merveilleuse.
Passez une belle journée !  ♥


Enregistrer

Enregistrer

2 commentaires

  1. oulala je n’ai qu’une envie c’est de plonger ma cuillère dans cette part de gâteau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*