Petits feuilletés à la crème de poireau

Feuilletés au poireau

Aujourd’hui je vous propose une super petite recette que j’ai réalisée plusieurs fois pendant la période des fêtes et qui m’a valu beaucoup de compliments. Si vous aimez la fondue de poireau, (franchement, qui n’aime pas la fondue de poireau ?) vous allez forcément adorer ces feuilletés.

Alors je sais, nous ne sommes officiellement plus en hiver depuis quelques jours et ce n’est plus vraiment la saison du poireau. J’ai un peu de retard et j’en suis désolée, mais je tenais absolument à publier cette recette dont je vous parle depuis Noël.

Je me suis inspirée des feuilletés de Marie Laforêt dans son livre « Noël vegan », dont je vous ai déjà parlé dans l’article sur les mendiants. S’il ne fait pas encore partie de votre collection de livres de cuisine, je vous encourage à vous faire ce petit cadeau. Les recettes sont simples pour la plupart, et toutes ont ce côté « bon petit plat d’hiver réconfortant ». Je m’en suis beaucoup inspirée ces derniers mois.

Pour ces feuilletés j’ai écourté la liste des ingrédients, certains ne me semblaient pas indispensables. J’ai à cœur de cuisiner avec des ingrédients basiques et facilement trouvables, (le plus souvent disons) et ma version simplifiée me plait beaucoup.

Ceci dit vous pouvez vous procurer le livre et réaliser la recette originale, si vous préférez. 🙂

Ingrédients pour 10 feuilletés environ

  • Une pâte feuilletée sans beurre
  • Un  poireau (ou 2 s’ils ne sont pas épais)
  • Une échalote
  • Une gousse d’ail
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 1/2 c. à s. de levure maltée (Optionnel)
  • Un fond de verre de vin blanc (Optionnel)
  • 15 cl de crème de soja
  • Un peu de lait de soja pour la dorure
  • Des graines de pavot pour la déco
  • Sel et poivre

◊ Préparation

Lavez soigneusement le poireau, puis coupez-le en petits morceaux.

Dans une casserole ou une grande poêle, faites chauffer 1 c. à s. d’huile d’olive. Faites revenir le poireau (y compris le vert !) avec l’échalote émincée et l’ail pressé pendant 5 min.

Déglacez au vin blanc, puis ajoutez 2 c. à s. d’eau. Couvrez et laissez cuire 10 min.

Ajoutez la crème de soja et la levure maltée, laissez cuire encore quelques minutes. Assaisonnez à votre goût.
Le poireau est suffisamment cuit quand il devient fondant. Goûtez !

Retirez du feu. Pendant que la préparation tiédit, découpez des petits ronds de pâte feuilleté d’environ 8 cm de diamètre à l’aide d’un emporte pièce ou d’un grand verre. Déposez une grosse cuillère à café de crème de poireau au centre de chaque rond de pâte, humidifiez les bords puis refermez en pressant bien avec vos doigts.
Attention à ne pas mettre trop de farce, vous risqueriez d’avoir du mal à refermer les feuilletés.

Terminez de sceller en utilisant les dents d’une fourchette.

Farce au poireau sur les cercles de pâte

Feuilletés avant cuisson

Disposez les feuilletés sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, puis badigeonnez-les avec un peu de lait végétal.

Saupoudrez de graines de pavot avant d’enfourner à 180° pendant environ 15 min. Surveillez la cuisson, les feuilletés doivent être légèrement dorés.

Feuilletés au poireau

◊ Notes

• Vous pouvez faire des feuilletés plus gros en utilisant par exemple un bol pour découper la pâte. C’est sympa aussi ! Et vous économiserez un peu de temps de préparation.
La version mini est idéale pour l’apéritif.

• Il est possible de les préparer à l’avance et de les faire réchauffer au dernier moment. (Ils sont meilleurs chauds !)


Allez-vous tester cette délicieuse recette ?
N’hésitez pas à revenir me laissez un petit mot pour me dire si ça vous a plu.
Je vous souhaite une très belle journée ♥


 

 

 

3 commentaires

  1. Ça me semble être très délicieux et en plus c’est facile à préparer même pour moi. Merci pour la recette, je la garde bien pour la prochaine fois que j’aurai des invitées à la maison.

  2. Ça a l’air chouette, je vais tester ! Par contre, j’ai entendu dire qu’il ne faut pas cuire la levure maltée/de bière afin de ne pas tuer les champignons qu’il y a dedans (d’où l’intérêt). Il vaut mieux la saupoudrer dans un plat à -40C°, quand c’est tiède.
    Have a good day ! 🙂

    • Super tu me diras !
      Alors pour la levure tu as peut-être raison mais en ce qui me concerne j’en mets partout. Donc son intérêt nutritionnel j’en profite tous les jours ! Ici elle donne un petit goût sympa à la fondue de poireau et on ne peut pas l’ajouter après cuisson. Mais ce n’est pas du tout obligatoire d’en mettre et je te recommande surtout d’en saupoudrer dans tes salades/crudités, c’est super bon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*