Ma table de Noël (déco et menu)

J’espère que vous avez tous passé d’excellentes fêtes et que vous êtes aussi emballés que moi à l’idée de vous lancer dans une nouvelle année pleine de possibilités.

Pour être honnête je n’ai pas tout de suite ressenti le fameux élan de début d’année qui donne envie de déplacer des montagnes. Je sors d’une longue période de découragement et j’ai eu besoin de quelques jours pour rassembler un peu d’énergie et me reconcentrer sur mes projets. (Prendre soin de moi et animer cet espace, entre autres.) Mais là ça y est, je suis repartie. J’ai une foule d’idée d’articles en tête et je compte bien faire en sorte que les doutes et la procrastination n’aient pas raison de ma motivation en 2018.

J’ai conscience que ça arrive un peu tard mais je ne peux pas résister à l’envie vous montrer ma jolie table de réveillon. Vous y trouverez peut-être de l’inspiration pour Noël prochain, ou pour n’importe quelle table de fête ! Après tout, Noël n’est pas le seul moment où on peut mettre les petits plats dans les grands.

Comme chaque année, j’ai été invitée chez ma tante pour le repas du 25 à midi. Pas de dinde pour moi vous vous en doutez. J’ai donc apporté de quoi ne pas mourir de faim, et d’autres choses à partager avec tout le monde. (Des apéritifs et une belle bûche pour le dessert.)

En plus du repas de famille, j’ai eu envie de me faire mon petit Noël perso avec bien entendu, un menu 100% végétal. Ça me tenait à cœur de fêter Noël autour d’une table sans foie gras, saumon, dinde et autres produits imprégnés de souffrance. Ce sera donc une nouvelle tradition pour moi, le repas de Noël végane à la maison ! Avec éventuellement plus de convives, nous n’étions que deux pour cette première.

Petit aparté : J’ai passé le 31 chez une amie en compagnie de gens que je ne connaissais pas et tout le monde à apporté des petits plats véganes. TOUT-LE-MONDE. Je n’en reviens toujours pas. Précisons que ces personnes n’étaient pas véganes, il y avait deux ou trois végétariens et nous étions un peu plus d’une dizaine. J’ai même pu discuter de véganisme avec certains des invités sans être confrontée à l’habituelle incompréhension. Pas la moindre remarque négative ce soir-là. C’était génial ! J’ai peut-être eu de la chance, c’était peut-être une goutte d’eau dans un océan d’indifférence. Mais j’ai quand-même envie de croire que les esprits s’ouvrent à la question, et que nous nous dirigeons tout doucement vers une société plus « humaine », où les animaux ne seraient plus considérés comme des machines à produire de la nourriture.

Couverts dorés House Doctor – À partir de 5,75€ // Serviettes de table en lin AM.PM (lot de 4) – 29€ // Photophore maison Casadom – 16,99€ // Vase en céramique House Doctor – 38€ // Cerf en porcelaine Bloomingville – 28,90€ // Bouquet d’eucalyptus trouvé chez le fleuriste

(L’assiette n’a pas l’air très copieuse mais en vrai on s’est resservi 4 fois hein.)

Mon menu végane

Toasts à la « mousse de foie gras » végétale
Wellington et sa sauce Gravy
(Potatoes maison et haricots verts)
Mi-cuit au chocolat
(Avec de la chantilly végane maison)

Les toasts sont très surprenants. Je les ai apportés pour le repas chez ma tante et pour le 31 également, tout le monde a eu l’air de les apprécier.

Le Wellington est une excellente surprise ! En toute honnêteté je ne pensais pas que ce serait si bon, je trouvais le visuel sympa mais je m’attendais à ce que le goût soit sans plus. Eh bien je ne savais pas à quel point je me trompais ! J’ai tellement aimé que je pense en refaire de temps en temps.

Pour ma famille j’ai aussi réalisé la merveilleuse bûche de Lloyd, (lien Wellington) et je ne suis pas peu fière de dire qu’elle a eu beaucoup de succès. Il y a de la préparation mais rien de très technique. Si vous voulez épater votre famille ou vos amis avec un dessert végane à tomber par terre, je vous la recommande chaudement !


Comment se sont passé les fêtes de votre côté ?
Allez-vous tester l’une de ces petites recettes festives ?
Je vous retrouve très vite pour un article gourmand.
À bientôt !


5 commentaires

  1. Pingback: Pêle-mêle #1 – La Tortue Fringante, le blog végane

  2. Coucou Elodie,
    Vraiment très élégante ta table de Noël. Tout est terriblement joli, sophistiqué et naturel. A ton image en soi 🙂 Quand je pense que monsieur n’a pas cru bon t’offrir tes cadeaux ce soir là… Mamamia ^^
    Bon, bref, tout ça pour dire que l’an prochain, tu peux ajouter au moins un couvert supplémentaire, je serais ravie de partager ce fameux Welligton a vos côtés. En contre partie je m’engage à cuisiner un pain surprise avec de la tapenade, du houmous de betterave ou des carottes façon saumon fumé (cette recette m’intrigue beaucoup).
    A la prochaine ! La bise.

    • Coucou Charline ! Merci pour cet adorable commentaire, c’est tellement gentil que j’en suis un peu gênée haha.
      Je pense que le menu sera différent pour mon prochain petit Noël végane mais ce sera avec plaisir que je t’accueillerai à ma table, avec Anthony of course si vous êtes dispo tous les deux et si vous passez dans le coin. Et si en plus tu nous cuisines un pain surprise végane alors là…. <3 Et moi aussi la recette des petits toasts à la carotte-saumon m'intrigue. Je pense d'ailleurs la tester bientôt !
      Je te fais une grosse bise. 🙂

  3. C’est vraiment magnifique!

    • Oh merci beaucoup ! ♥
      (J’avais oublié de mettre les liens dans mon article. Quelle tête en l’air je fais ! C’est corrigé.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*